Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Repaire des Joueurs

novembre

La soirée du 8 Novembre

20 Novembre 2019 , Rédigé par Christian Bièche Publié dans #novembre, #2019, #Soirée jeu, #coimbra, #code names, #sbires

Un peu moins de monde pour cette soirée mais 2 type de jeux.

D'un côte, un jeu expert avec Coimbra et de l'autre des jeux plus léger avec Code names et Sbires.

Pour commencer, les experts, Marie, Laurent et Vincent veulent bien découvrir le jeu Coimbra. Je me propose de l'expliquer avant de passer à la partie de Sbires que je voulais tester.

J'avais déjà testé le jeu et il me semblait assez simple du moins pour l'expliquer, finalement je me suis aperçu que même si au final tout roule par la suite, il y a pas mal de petits détails et d'explications à fournir frown

L'auteur est le même que Grand Austria hôtel que j'avais beaucoup aimé,d'où mon envie d'acquérir un jeu avec des dés wink

Bon alors à quoi ressemble le jeu.

 

La soirée du 8 Novembre

Bon d'accord, cela fait un peu peur comme cela à première vue. Le principe est  assez simple finalement, on  récupère des dés, 3, que l' on va placer sur le plateau dans les quartiers de la ville (colonne de gauche sur le grand plateau) pour récupérer des cartes ou des faveurs.

A chaque tour, on place 1 dé parmi ceux qui ont été tirés  sur 1 quartier. Il y a des contraintes de placement, (pose valeur croissante de gauche à droite tout en haut et valeur décroissante dans les autres quartiers).

Ensuite, on récupère les dés en partant du quartier le plus haut (le château) et en descendant vers la ville basse le dernier quartier.

Sur chaque quartier, on va prendre les dès de gauche à droite. Quand on récupère son dé, on prendra une faveur au château et une carte dans les autres quartiers. 

Sauf le premier quartier, la valeur du dé, c'est le coût de  l'acquisition de la carte. 

Les cartes permettent d'acquérir un tas de choses, des points de victoires à la fin, des avantages permanents ou immédiats etc ... En plus elle permettent d'avancer sur la piste d'influence.

Sur la photo, à gauche, un exemple des cartes par quartier (on voit quelques dés sur leur petit support, c'est comme cela que l'on sait à qui appartient le dé. Le dé vert au centre ville appartient au joueur jaune)

A côté, des quartiers, au centre la piste de pélerinage,  elle permet de récupérer des faveurs dans les monastères.

A droite, 4 pistes colorées, les pistes d'influence. Avec en haut, les score d'influence (varie à chaque partie).

A bas, les voyages (ces cartes sont aussi tirées au hasard). 

En dessous le grand plateau, le plateau joueur, avec la piste des gardes et de l'or pour les paiements. Sur le plateau le rappel du "scoring".

Le tour de jeu c'est 6 phases et 4 manches et c'est fini.

La phase d'action étant la pose des dès et la reprise des dès pour acquérir des cartes.

Que compte t-on pour la victoire : 

les cartes voyages acquises, la majorité sur les pistes d'influence (carte score d'influence), les diplômes (sur les cartes acquises), des bonus de fin de partie sur certaines cartes auquel on ajoute, la moitié de la somme de la valeur de la piste des gardes  et de l'or + les couronnes en sa possession.

On ajoute ce score à la valeur de son actuel score sur la piste. Le vainqueur est celui qui est le plus avancé sur la piste laugh

Il semblerait que c'est de nouveau Laurent qui termine premier à moins que ce ne soit Marie ?

Vraiment un très bon jeu. Il faut bien 2h pour la partie tout de même.

Pendant les explications, 3 parties de code names se sont déroulées pour me permettre de jouer à sbires.

 

 

 

La soirée du 8 Novembre

Le plateau qui représente les quartiers de la ville. 5, dans lequel nous allons placer nos sbires.

On passe 4 jours, dans lequel on fait 3 actions et c'est déjà fini. Le jour c'est donc : pose des scribes, jeu des cartes et fin de jour .....

1) pose des sbires. A son tour, on place 1 pion sur 1 quartier et on récupère la carte dans la pile de la même couleur.

  • En vert, la taverne, des cartes de fourberies  dont les effets ne sont pas sympa pour les adversaires,
  • en rouge, la grand place, des cartes pour attaquer les autres, dont le gant qui permet le combat,
  • en bleu la salle d'arme, qui permet de se procurer les armes à l'attaque ou pour la défense,
  • en jaune, le château pour récupérer des points de victoire,
  • en violet, l'église, qui permet des améliorations.

 La place est limitée en fonction des joueurs. A 4 joueurs on a 7 places max par exemple.

A la fin du tour de pose, on regarde les majorités. Celui qui est majoritaire dans 1 quartier obtient 1 carte en plus.

2)  cartes. On tourne en commençant par le 1er joueur. On joue 1 carte de sa main à chaque fois, jusqu'à ce que plus personne n'ai de cartes en main.

 

 

La soirée du 8 Novembre

Un exemple de cartes, avec les 3 possibilités. A droite un petit éclair, effet immédiat et on jette la carte.

Au milieu, un losange, c'est une carte qui restera étalée devant soi, ici elle rapportera 1 point de victoire à la fin du jour.

A gauche, une carte avec 1 effet par jour, quand on veut.

La réserve ne peut contenir que 8 cartes. Après on remplace 1 carte par 1 autre.

Le joueur peut avoir 1 carte spéciale, l'atout, 1 par quartier. Elle offre de gros avantages.

3) fin du jour. On récupère les points de victoire des cartes de la réserve. Essentiellement les cartes jaunes démonstrations ==> 1 carte = 1 points, 2 différentes = 3 points, 3 différentes = 5 points.

Le texte des cartes, qui ont des dessins amusants, expliquent les effets. On ne peut pas avoir 2 fois la même carte dans sa réserve.

Reste les combats : 1 joueur jette 1 carte gant et défie 1 autre joueur.

On peut associer à son gant, 1 arme, carte bleu qui indique les conditions de victoire (on peut faire à main nue mais c'est plus dur).

L'attaquant jette 3 dés. La valeur par rapport à la carte, indique si le dé correspond à 1 attaque réussie.

Par exemple faire 5 ou plus.

L'attaqué riposte à main nues ou avec lui aussi 1 carte bleu qui indique les valeurs de réussite pour la défense.

Si toutes les attaques sont contrées, la défense gagne 2 points et l'attaquant perd 1 point.

Si 1 attaque n'est pas parée, l'attaquant gagne 5 points et le défenseur 1 point par attaque non parée.

A l'évidence, il faut attaquer les autres, cela peut rapporter gros.

A la fin des 4 jours, celui qui a le plus de points de victoire gagne. La partie s'arrête au 3 ème tour si 1 joueur a au moins 30 points de victoire.

Donc un jeu méchant, mais beaucoup trop chaotique pour moi. Amusant une fois mais sans plus. Je n'ai finalement pas trop accroché. On a passé quand même un bon moment, car j'aime bien faire couiner les autres mais on me le rend bien wink

Françoise gagne il me semble ou moi je ne souviens plus.

Pour terminer la soirée, une dernière partie de code names. Mon équipe perd mais les cartes étaient contre nous.

 

 

Lire la suite

La prochaine soirée

19 Novembre 2019 , Rédigé par Christian Bièche Publié dans #2019, #novembre, #la prochaine soirée

Le repaire des joueurs à Saint Jean d'Ilac

Soirée jeux à la maison du Docteur vendredi 22 Novembre à 20h30.

 Pourquoi ne pas revenir dans les souks d'Yspahan ?

Lire la suite

La soirée du 24 Novembre

27 Novembre 2018 , Rédigé par Christian Bièche Publié dans #2018, #novembre, #soirée jeux, #Imaginarium

Pour cette soirée finalement le jeu prévu et donc une partie à 5 joueurs d'Imaginarium.

J'ai ramené ce jeu de mon passage au flip cet été. Le jeu est vraiment magnifique et le thème original. Encore un jeu de M. Cathala cette fois ci associé à M. Siriex.

Dans l'atelier que représente le jeu nous allons construire de drôle de machines.

 

 

 

 

La soirée du 24 Novembre

Au centre le plateau central. Avec aligné de gauche à droite les machines à récupérer sur le plateau roulant (de magnifiques cartes).

Au centre la boîte des ressources. Magnifique.

Sur le côté les figurines, représentant les joueurs. Re-magnifique.

En haut à gauche, les objectifs, en haut à droite les cartes assistants à récupérer (3 maxi).

Le but de jeu c'est avoir le plus de points de victoire wink Le premier joueur à 20 arrête la partie et on compte.

Comment obtient-on les points de victoire ? par les objectifs, en démontant des machines déjà réparées ou en ayant des cartes produisant des points de victoire.

On peut aussi convertir 5 charboniums (la ressource en noir) en points de victoire.

Le tour de jeu est simple,

1) on fait la planification cad que l'on pose son pion sur le tapis face à la machine que l'on veut récupérer. 

Le coût est en charbonium. On additionne la valeur de la carte (de 1 à 3) à celle de la position sur la piste. Plus c'est à gauche, plus c'est cher, mais on joue en premier à ce tour et au tour suivant smiley

 

La soirée du 24 Novembre

Le pion rose est le plus à gauche. Sa machine est rouge c'est une machine d'attaque.

Son coût est 3 sur la piste + 1 sa valeur,  soit 4 charbonium. Elle arrivera cassée dans son atelier. Il faudra alors la réparer en payant son coût en ressource (ici 3 cuivres et 1 bois) pour la rendre active.

Il a 4 autres type de cartes : les cartes de production (bleues), les cartes de transformation (violettes), les cartes de défenses (vertes) et les cartes spéciales (jaunes).

 Autre chose on va pouvoir combiner les cartes. Bon là, on a perdu quelques joueurs, Anais a parfaitement compris mes explications on verra tout à l'heure.

Les cartes prêtent un peu à confusion et du coup tout le monde n'avait pas bien compris cette possibilité.

Le paravent permettant de cacher ses ressources expliquent bien cela. En fait c'est simple : on peut combiner des cartes identiques ce qui augmente la capacité de la carte.

ou bien associer 2 cartes différentes, 1 de production et 1 de transformation.

Et c'est tout.

Petit bémol, les paravents sont sympa mais comme ils sont inclinés impossible de voir l'aide sans lever le paravent indecision

Du coup j'ai refait des aides pour notre prochaine partie .....

2) la réalisation :

  • on récupère la production des machines de l'atelier
  • on paye le coût de la machine cassée et on la met dans son atelier
  • on fait 2 actions
  • on regarde si on peut valider un projet
  • on place sa figurine sur le numéro libre de la piste

 

 

 

La soirée du 24 Novembre

Image des ateliers. Devant mon plateau avec en haut 2 assistants,

En bas 4 cartes actives.

De gauche à droite, une combinaison machine de production/transformation( production de cristal bleu), ensuite une machine de production (produit du charbonium) et une machine spéciale (1 point de victoire à chaque tour). Elle m'avait coûtée très cher et comme je n'ai pas pu récupérer la suivante, un investissement pas très bon au final.

 

La soirée du 24 Novembre

Au centre l'horloge des 6 actions possibles. On fait les 2 actions pointées par les aiguilles et on ne peut pas faire 2 fois consécutivement la même action.

  • recruter : pour récupérer 1 assistant
  • Extraire : pour récupérer 3 charboniums
  • Réparer : pour réparer 1 machine et la rendre active
  • Transaction : pour transformer les ressources entre elle ou convertir 5 charbonium en 1 point de victoire
  • Démonter une machine : pour récupérer des ressources ou des points de victoire (machine réparée uniquement)
  • Réorganiser les machines : on combine/décombine les machines.

J'avais expliqué que les objectifs étaient importants pour les points de victoire.

Evidemment je n'ai pas suivi mon conseil en essayant les cartes spéciales et la conversion de charbonium en points de victoire. Je ne suis pas si loin d'Anaïs qui termine à 22 points et moi derrière à 16 mais voilà il faut bien un vainqueur.

Les autres étant beaucoup plus loin avec des stratégies pas très bien définies finalement cheeky

Les images .....

La soirée du 24 Novembre

Les jaunes ce sont les pions du vainqueur qui réalise 6 objectifs sur 8 !!

1 seul objectif pour moi et Jérôme. 

 

La soirée du 24 Novembre

L'atelier d'Anaïs avec 3 assistants et 6 emplacements pour les machines. Le tout permettant la réalisation des objectifs.

Simple finalement non ? On verra à la prochaine laugh

Lire la suite

La prochaine soirée

20 Novembre 2018 , Rédigé par Christian Bièche Publié dans #soirée jeux, #2018, #novembre

Le repaire des joueurs à Saint Jean d'Illac

Soirée jeux à la maison des associations samedi 24 Novembre à 20h30.

Pourquoi pas une partie avec des machines étranges ....

Lire la suite

La soirée du 9 Novembre

17 Novembre 2018 , Rédigé par Christian Bièche Publié dans #soirée jeux, #2018, #novembre, #Rajas of the ganges

Lors de la précédente soirée Laurent avait porté Rajas of the ganges. Vu de ma table cela avait l'air sympatoche.

Cool le jeu a plu à Patricia qui nous l'apporte tout neuf pour l'essayer.

Le but du jeu est de développer sa province (cad poser des tuiles sur son petit plateau) et acquérir par cela de la gloire et de l'argent.

Originalité, il y a 2 piste autour du plateau marchant en sens inverse qui indique la valeur de notre gloire et celle de notre richesse.  Quand les 2 pions d'un joueur se croisent, il gagne.

On peut donc privilégier l'un ou l'autre l'argent ou la gloire.

Petite remarque qui finalement me coûte la victoire, la piste de gloire avance plus vite que celle de l'argent.

 

 

La soirée du 9 Novembre

Devant nous kali portant sur ces bras des dès.

Quand on récupère des dès on les lance et on les placent ensuite sur kali.

Ces dès représente des ressources.

On aussi des ouvriers (2 au départ). "Classiquement" maintenant, on pose 1 ouvrier quelque part sur le plateau et on fait l'action correspondante. On verra sur la prochaine photo.

Ici nous avons des tuiles qui vont se poser sur notre territoire . Ce sont des tuiles avec des palais ce qui nous rapportera des points de gloire ou des tuiles avec des marchés qui nous rapporteront de l'argent avec l'action des marchés.

La pose de tuile rapporte immédiatement en fonction de ce qui est dessiné dessus. De plus sur les bords il y a des bonus. Si tuile touche le bonus et permet 1 route continue depuis la tuile centrale du rajah en haut, on récupère le bonus.

Les tuiles ont 1 coût que l'on paye en sommant les valeurs des dés de la couleur de la tuile. 

Avoir des valeurs fortes c'est utile mais on peut aussi utiliser les valeurs faibles en dépassant du karma. Le karma est une valeur sur le plateau que l'on peut dépenser pour retourner le dé sur l'autre face. La somme de dés faisant 7, un 1 devient donc en dépensant 1 karma un 6.

 

 

 

La soirée du 9 Novembre

C'est parti les bateaux remontent le gange avec  l'action port. Les ouvriers jaune, rouge, vert au centre sont sur 1 action port. En fonction de la position on paye en argent (en reculant sur le pion sur la piste) pour avancer le bateau de plus ou moins de cases. On obtient le bonus marqué sur la piste.

Un peu plus haut et sur la gauche les pions bleu, jaune, jaune sont sur la carrière. Cela permet de poser une tuile. On dépense de l'argent en fonction de sa position sur le plateau puis on paye en dé l'achat de la tuile.

En dessous, la zone de carrière (zone verte) permet de faire fonctionner les marchés de sa province et de rapporter de l'argent.

J'ai pas mal utilisé cette action.

En haut avec les autres pions, on est dans la zone du palais. On doit dépenser 1 dé pour obtenir des avantages ou échanger 1 dé contre 2 autres d'une autre couleur.

Jérôme avait décrété que la danseuse (action sous le pion bleu) n'était pas intéressante..... pourtant il a systématiquement dépensé 1 dé de valeur 2 pour avoir cet avantage.

Devant nous les rectangles jaune, bleu etc ... ce sont les valeurs en point de gloire de chaque palais que l'on pose sur sa province. 2 points de gloire au départ pour tout le monde.

On va pouvoir bien sûr augmenter cette valeur.

Pour finir le karma c'est la zone en gris en haut à droite avec les cubes vert, jaune, bleu et rouge. Au début 1 seul karma mais on peut en avoir jusqu'à 3 en utilisant les bonus ou l'action du yogi au palais.

Voilà vous avez à peu près toutes les règles. C'est facile, plein de façon de progresser et plein de petit bonus à récupérer un peu partout.

De l' interaction aussi, en prenant la place de son petit camarade sur l'action qui l'intéresse, Amélie pion bleu, sur la danseuse wink

 

 

La soirée du 9 Novembre

Le bleu gagne les 2 pions se sont croisés. En vert en haut je ne suis pas très loin mais c'est la loi du jeu.

Les rouges sont absents car ils ont lâchement abandonnés la partie pour reprendre les pions d'Amélie en bleu qui était obligé de partir.

Jérôme a bien terminé l'oeuvre d'Amélie c'est sûr mais il a profité d'une petite erreur d'appréciation de ma part sur la valeur d'avancement des 2 pistes.

Amélie gagne donc la partie avec l'aide finale de Jérôme pour les derniers tours cheeky

Au final, encore un très bon jeu. Il me rappelle un peu bora bora mais en plus simple sur le nombre d'action.

 

Lire la suite

La prochaine soirée

3 Novembre 2018 , Rédigé par Christian Bièche Publié dans #2018, #Novembre, #soirée jeux

Le repaire des joueurs à Saint Jean d'Illac

Soirée jeux à la maison des associations vendredi 9 Novembre à 20h30.

 

Lire la suite

La soirée du 25 novembre

29 Novembre 2017 , Rédigé par Christian Bièche Publié dans #soirée jeux, #saboteur, #madeira, #novembre, #2017

Nous en avions discuté avec Patricia et finalement elle est venue avec le jeu Madeira.

C''est effectivement le jeu choisit pour la soirée. Jérôme ayant été convaincu par la boîte pleine de pions, cartes, dès .....

J'avais averti il me semblait complexe et long.... Nous confirmons il faut du temps. 3 h pour les explications et 2 tours de jeu. Ouille çà pique. On découvrait le jeu pour voir ce que cela donnait et nous en sommes resté là.

Patricia était contente car elle avait pu enfin tester son jeu. Bravo en tout cas pour les explications car ce n'était pas facile. Quelques questions et éclaircissements supplémentaires et nous pouvions démarrer.

Pour avoir cherché quelques détails, on s'aperçoit que la règle du jeu est vraiment mal foutu et Patricia a d'autant plus de mérite.

Le plateau de jeu.

 

 

 

La soirée du 25 novembre

Difficile de résumer la règle. Il y a plein de petites choses.

Globalement, on récupère 1 série de dé sur le plateau du bas. Cela détermine aussi sa prochaine position au prochain tour, de plus on prend 1 carte qui sera un objectif de fin de tour.

Ensuite on place les dés sur les cartes personnages qui comportent aussi 1 bâtiment.

On joue d'abord tous les personnages et les actions associées puis on jouera les bâtiments

du même plateau en payant le coût.

Ensuite on paye pour les personnages posés sur le plateau en pain et en bois pour les bateaux que l'on mis en jeu.

On termine en jouant 1 de ses cartes d'objectif ce qui permet de marquer d'autres points de victoire.

Plein de petits trucs un peu partout et des possibilités variées de marquer des points.

Finalement le tour de jeu n'est pas si compliqué et les actions logiques.

Par contre c'est long et calculatoire. Ce qui est difficile c'est de voir qu'elle action produira tel effet pour quel gain. C'est assez compliqué et il y a plein de choses à faire mais le jeu est quand même assez fluide.

C'est assez intéressant mais je trouve un peu trop long et complexe. C'est un peu comme bora bora mais que je trouve plus accessible.

 

 

 

 

La soirée du 25 novembre

La fin de notre jeu au 2 ème tour. Je termine deuxième derrière Lucette qui termine en tête.

On voit bien en haut les cartes personnages avec les dès. Le total détermine combien coûte l'activation du bâtiment. On peut aussi utiliser les dès noirs pirates pour ne faire que l'action du personnage. 

Pour terminer la soirée un petit jeu facile, saboteur mais avec la règle un peu plus complexe qui ajoute des nouveaux rôles : les nains verts et bleus, le profiteur, le boss, les géologues et toujours les saboteurs.

 

 

La soirée du 25 novembre

Cela démarre bizarre, il y a du sabotage dans l'air.

 

La soirée du 25 novembre

Oui les doigts montrent le gain de Lucette, qui est la grande gagnante de cette ultime partie dans la mine.

Prochaine soirée avec le test de photosyntesis ou pas ....

 

Lire la suite

La prochaine soirée

21 Novembre 2017 , Rédigé par Christian Bièche Publié dans #soirée jeux, #2017, #monde sans fin, #novembre

Le repaire des joueurs à Saint Jean d'Illac

Soirée jeux à la maison des associations samedi 25 Novembre à 20h30.

Un nouveau monde ....

Lire la suite

La soirée du 10 Novembre

21 Novembre 2017 , Rédigé par Christian Bièche Publié dans #soirée jeux, #2017, #novembre, #evolution

Au départ nous choisissons un jeu pas trop long. il n'est pas long certes mais avec les explications et nos interrogation nous y avons passé la soirée.

Un jeu avec des gentils herbivores et puis des carnivores pour réguler.

Il s'agit du jeu Evolution (dont le thème me parle évidemment). Un jeu facile si on se souvient de la règle. Depuis je me suis fait un petit résumé en français car le jeu est ici en anglais.

Comme j'avais bien aimé le jeu, j'avais acheté la version "print n play" chez l'éditeur....bon la prochaine fois j'attendrais sagement la version française.

Le jeu comporte principalement des cartes et des petits plateau pour les espèces que l'on crée.

 

 

 

La soirée du 10 Novembre

Le petit plateau avec les pions marrons c'est l'espèce de départ. Elle comporte 2 lignes de valeur  la population et la taille.

Plus on a de population, plus on doit obtenir de la nourriture.La taille elle permet de lutter contre les carnivores.

A gauche, en haut, c'est le trou d'eau qui contient les jetons nourriture pour les herbivores.

A droite, en haut, la pile des cartes qui sont les caractéristiques des espèces. On peut poser devant son espèce jusqu'à 3 cartes dont la combinaison permet à l'espèce d'avoir des capacités spéciales. Exemple avoir un long cou pour obtenir de la nourriture ou comme le montre l'exemple la caractéristique carnivore qui permet à notre bestiole de "boulotter" les autres espèces.

Le tour de jeu est simple :

1) on récupère des cartes 3 + 1 par espèce

2) on alimente le trou d'eau en défaussant 1 de ces cartes sur le trou d'eau. Un chiffre en bas à droite sur la carte indique le nombre de jetons nourritures à poser sur le trou d'eau et qui pourront être consommés par les herbivores.

3) on défausse autant de carte que l'on veut, soit pour augmenter sa taille/sa population, poser une nouvelle espèce ou ajouter une caractéristique à une de ces espèces en jeu.

4) on nourrit les espèces dans l'ordre que l'on veut. Les herbivores prennent à chaque tour de nourriture 1 jeton du trou d'eau (attention à la pénurie), les carnivores eux s'attaquent aux autres espèces. Ils croquent les espèces plus petites à condition que ce soit possible. Un herbivore ayant la capacité de grimper ne sera attaqué que si le carnivore est lui même grimpeur.

Après la phase d'alimentation, les espèces qui ont une population à zéro ou qui n'ont pas été nourries s'éteignent et disparaissent sniff ....

5) On récupère les jetons nourritures dans son petit sac. Ce sont les points de victoire.

A la fin , on comptera ces points + le total de la population des espèces restantes + 1 point par carte caractèristique.

Tout le sel du jeu vient de la combinaison des cartes et du timing de l'apparition des espèces. Il faut aussi savoir s'adapter en permanence en fonction de l'apparition ou du changement des autres espèces, bref on évolue.

Quelques exemples, Laurent avec son gros carnivore intelligent associé un herbivore pansu.

 

La soirée du 10 Novembre
La soirée du 10 Novembre

Là il est content de sa combinaison et il pense la victoire acquise. Effectivement je le pensais moi aussi, car il a pas mal consommé les herbivores grassouillets de Jérôme.

 

La soirée du 10 Novembre

La population d'herbivore de Jérôme, avec le tissu graisseux pour accumuler la nourriture et la capacité "fourrageuse" qui permet de prendre de la nourriture en plus.

Une grosse population, bref une espèce pour faire des points. Malheureusement la proximité du carnivore tailla dans les effectifs de ces gentils herbivores.

Finalement c'est un autre herbivore, le mien, qui remporta la partie en ajoutant à une grosse population une bonne protection. J'étais mal parti avec mon carnivore de départ qui a disparu aussitôt posé mais c'est l'évolution et les prochaines espèces herbivores furent les bonnes.

1 petite erreur à signaler, on pose les caractéristiques face cachées et ensuite on révèle.  

Je confirme aussi le fait qu'intelligence permet d'annuler le cri d'alerte ("warning call").

Un très bon jeu pour moi, mais j'aime bien aussi rencontre cosmique donc c'est normal.

Le jeu n'est jamais le même et chaque partie demande de savoir évoluer.

Lire la suite